Pour être informé de la mise en ligne de nouveaux articles, laissez-moi votre e-mail!

lundi 26 juin 2017

Le Costa Rica

Le Costa Rica - La Suisse d'Amérique centrale
Du 21 février au 10 mars 2018

Formalités:
  • Passeport en cours de validité couvrant la durée du séjour
  • Pas de visa pour les séjours inférieurs à 90 jours
  • Carnet internationale de vaccination (pour les voyageurs en provenance de pays à risque, ce qui est notre cas).

ALAJUELA

Pour construire l'itinéraire, nous nous sommes beaucoup appuyé sur le réseau solidaire "toutcostarica". Je vous conseille vivement d'aller voir leur site et forum. Vous y trouverez toutes les infos nécessaires pour préparer votre séjour. J'ai pu poster mon itinéraire et Pierre m'a aidé à le peaufiner.

Après pas mal de recherches pour comparer les prix de location de voitures, je suis également passé par le réseau. A prix égal, les conditions d'assurances sont moins vaseuses que sur d'autres sites. En plus, le véhicule est livré à votre hôtel pendant le brief.

Nous arrivons en fin de soirée et avons décidé de loger dans un hôtel du réseau, proche de l'aéroport où va se dérouler le Brief de l'équipe toutcostarica le lendemain à 7h30 du matin. Ça peut paraître tôt mais avec le décalage horaire, nous sommes debout dès 5h00... 

Pendant le Brief, Raphaël s'occupe des formalités pour la voiture et je valide les derniers détails de notre itinéraire.

Il est déjà 11h00, le Brief n'est pas fini mais nous prenons congé. Nous devons faire route pour le parc de Tortuguero, l'objectif est d'attraper le dernier bateau à 16h. Facile me direz-vous, puisqu'il n'y a que 134 Km  et théoriquement 3h00 de route (vous comprenez le sarcasme dans le "Théoriquement"...).

LE PARC DE TORTUGUERO

Pour accéder au parc, il faut laisser sa voiture sur le parking surveillé de la Pavonna (on paie à l'avance et par nuit) et prendre un bateau à fond plat. C'est une aventure en soit, on traverse les canaux à travers la forêt tropicale (on se croirait en Amazonie).

En étant parti à 11h30, nous arrivons tout juste pour prendre le dernier bateau de 16h00. Nous avons subit les ralentissements de la ville puis roulé derrière les camions sur des routes et des pistes.







Nous nous installons dans notre auberge de jeunesse et contactons Jessica, une guide francophone pour une excursion en canoë à travers les canaux tôt le lendemain. Rdv à 6h00, habituellement ça pique les yeux mais le décalage est toujours là et même Thalie se lève sans faire d'histoires...
Activité fabuleuse que nous avons pu faire en petit groupe. Je vous conseille d'éviter les bateaux à moteur pour apprécier la balade et maximiser vos chances de voir des animaux.
Pour nous, ce sera Loutres, Caïmans, Aigrettes blanches et bleues, Iguanes, Hérons, martins pêcheurs, basilics (ou lézard Jésus-Christ)...


L'après midi, Thalie et Raphaël s'aventurent sur le sentier terrestre pendant que je reste avec Sohan qui souhaite se reposer. Il a mal à l'oreille et s’endort avec difficultés. Heureusement que la trousse à Pharmacie est bien garnie: après le paracétamol et des gouttes antiseptiques, tout rentre dans l'ordre.



LA FORTUNA

Nous quittons ce paradis vert qu'est Tortuguero, récupérons notre voiture et faisons route vers la Fortuna.

La route est encore une fois pénible et nous retiendrons qu'il ne faut pas se fier au nombre de Km pour déterminer le temps de trajet.

La Fortuna est une petite ville au pied du volcan Arenal. Le paysage est magnifique d'autant que nous logeons dans un hôtel à l'écart de la ville avec une superbe vue sue le volcan (du moins quand il veut bien se montrer...).

La Fortuna est un point de départ pour de nombreuses activités (hors de prix) et on y trouve de nombreux lieux de baignades avec des eaux thermales. 

Nous avons trouvé le spot gratuit qui est vraiment sympa. Il est fréquenté majoritairement par des familles costariciennes avec qui nous avons partagé des mangues vertes (donc pas mûres) au sel (ça a un goût surprenant au début mais c'est vraiment bon!).





 La pura vida!

CARRILLO

Un charmant petit village sur la péninsule de Nicoya. Contrairement à la voisine Samara (à 8 Km), Carrillo et sa plage sont resté sauvages, authentiques et calmes: un vrai bonheur! Nous y avons passé 3 jours entre plage et rencontres animalières (iguanes, singes araignées, singes hurleurs, colibris...).




 Vue de la terrasse de notre B&B










Lors de notre départ, se pose la question de l'itinéraire à prendre pour la prochaine destination. Nous allons à Montezuma et souhaitons rejoindre la ville en longeant la côte. 
Il y a 3 Rios (rivières) à passer et 2 autres couples de touristes ont préférer le faire par les terres (question sécurité et confort...). Nous sommes en saison sèche et nous avons un 4X4, cela ne devrait pas poser de problème. Encore une fois, la curiosité l'emporte sur la peur (et tant mieux, le jour où on changera d'état d'esprit, faudra s'inquiéter !!!).

La route est magnifique et nous ne regrettons pas!

Pistes qui justifient la location du 4X4



 Succession de plages désertes


 Passage de Rio, facile c'est la saison séche!
 Raphaël vérifie le niveau , certains endroits restent profond





MONTEZUMA

Le village de Montezuma est agréable mais bien plus touristique que Carrillo (pour plus de calme et moins de touristes, nous aurions dû loger à Tambor).






L'écureuil au dessus de ma tête en colère...

2 jours de Farniente au bord de la plage. Cela nous a également donné l'occasion de rencontrer une famille très sympa Benoit, Lucie et leurs garçons Felix et Colin.

MANUEL ANTONIO

Route pour Manuel Antonio ! Nous devons prendre le ferry de Paquera vers Puntarenas. Très simple à gérer. Pas de réservations possible, les premiers arrivés montent (le bateau est bien grand, pas de stress). Les caisses ouvrent une heure avant le départ.

Attendre dans la voiture de recevoir cette carte et seulement après achetez vos billets.




Sur la route, nous faisons une pause au niveau du pont de Taracoles pour voir les crocodiles. Ils sont au rendez-vous, Sohan est surexcité!
Nous saluons nos amis Benoit et Lucie, C'est là que nos routes se séparent.





Nous arrivons à notre hébergement et un paresseux se balade juste au dessus de nos têtes!

Le lendemain, départ matinal pour le parc de Manuel Antonio, il ouvre à 7h00.
Il faut arriver le plus tôt possible car la file à l'entrée du parc est très longue . De plus, "seul" 600 personnes sont autoriser par jour. Le conseil: arrivée avant 10h00!

Attention sur la route plus d'un kilomètre avant d'arriver, des personnes en gilet orange font signe de façon autoritaire pour vous garer sur leur parking. Ils ont l'air d'être des officiels. n'hésitez pas à continuer jusqu'au panneau "dernier parking".

C'est là qu'il faut s'arrêter (3000 c la journée).



Manuel Antonio, nous fait un drôle d'effet: c'est un véritable parc d'attraction pour touristes. Des groupes s'agglutinent autour de leurs guides et c'est la compétition à celui qui aura "le plus long, le plus gros, le plus beau" (objectif photo bien sûr!). Nous les suivons et observons la faune.



La plage de Manuel Antonio est paradisiaque, nous y resterons un long moment: baignade pour les enfants et observations des singes et ratons laveurs qui essayent de chiper (et qui y arrivent...) la nourriture des touristes.













UVITA

Nous arrivons dans notre auberge de jeunesse et nous découvrons un endroit fabuleux!

Dans la marre de l'hôtel...


L'auberge est à 5 minutes d'une cascade "toboggan" bien rafraîchissante.


Nous décidons de prendre le "tour" pour voir les baleines et les dauphins. Malheureusement pour nous, elles étaient déjà partie (le prestataire annonçait 50% de chance de les voir).
Ce qui a vraiment sauvé le tour est la vision de la parade nuptiale des Raies Manta: un moment magique pour toute la famille!!










ON S'EST RÉGALÉ:

- D'abord, c'est le pays des fruits et pour le coup, on s'est régalé de bananes, ananas, mangues... et de jus frais.



Le petit déjeuner type

Les poissons

Le riz blanc pour Sohan... pour les autres, c'est Cassado (riz avec haricots noirs)

CE QUE L'ON A AIME: 

- GROS COUP DE CŒUR pour les villages de Carrillo et de Uvita

- La propreté et la sécurité que l'on a ressenti partout dans le pays.

CE QU'ON AURAIT FAIT DIFFÉREMMENT:

- C'est la première destination où on ressent sévèrement notre manque en équipement photo... Prévoyez un bon zoom!

- Le Costa Rica est une destination coûteuse: tout est payant, même la nature. 
Ex.: Nous voulions visiter une petite cascade à la Fortuna, l'accès était verrouillé  et il fallait payer 15$ par personne... Dommage!

- Passer deux semaines de plus pour visiter Cahuita, Monteverde, Corcovado (super cher...) et prolonger le séjour à Uvita.

Du coup à la fin du séjour, on est un peu fatigué...

NOS CONSEILS:

- Rapprochez-vous du réseau "toutcostarica", ils sont de bons conseils et ne vous forcent pas la main pour acheter quoique ce soit!
Vous aurez droit à un brief à votre arrivée où vous pourrez poser toutes vos questions et échanger avec d'autres voyageurs.

- N'hésitez pas à louer un 4X4 même en saison sèche, pour être simple: les routes sont majoritairement des pistes non goudronnées.

NOS PRESTATAIRES

- 4X4 par le bais de toutcostarica, 46€ par jour

- Hôtel Alajuela, chez pierre ville, 54€ par nuit Pdj inclus. Très bien pour une nuit à l'arrivée ou au départ (les 2 pour nous).

- Hôtel Tortuguero, La casona de Tortuguero 40€ par nuit pdj inclus. Simple mais efficace, très bon rapport qualité/prix! mention spéciale pour le petit déjeuner.

- Hôtel La Fortuna, Brisas Arenal 57€ la nuit pdj inclus. La chambre est immense et propre, on est au calme dans un jardin de toute beauté avec vue imprenable sur l'Arenal.

- Hôtel Carrillo, La possada B&B 66€ la nuit vue mer et pdj inclus. Un vrai petit coin de paradis dont on a du mal à partir. Le top est la chambre avec terrasse vue mer!

- Hôtel Montezuma, Cabinas Mar y Cielo 57€ la nuit vue mer.  Belle chambre qui donne sur l'océan. Avec parking et en plein centre ville, cela aurait pu être parfait s'il n'y avait pas la proximité avec la boite de nuit en plein air...

- Hôtel Manuel Antonio, White sands of CR 34€ la nuit. Bungalow propre mais pas super équipé. Pas mal pour une ou deux nuits.

- Hôtel Uvita, Cascada Verde 52€ la nuit au top du top!!! c'est une auberge de jeunesse qui vous donne la sensation d'être dans une cabane sur un arbre. très propre et superbe cuisine à dispo.


Aucun commentaire: