Pour être informé de la mise en ligne de nouveaux articles, laissez-moi votre e-mail!

lundi 22 mai 2017

Notre projet

Lorsqu'on projette un voyage comme le notre, les premières questions qui nous viennent à l'esprit sont "Comment", "Où" et "Par quoi commencer"? C'est vraiment le début de l'aventure.

Les premières questions que les autres nous posent sont "Mais comment vous allez faire ???" ou plus surprenante: "vous partez avec les enfants?"  euh, comment vous dire... c'est vrai qu'il y a des pensionnats très bien, mais on était juste embêté pour les vacances scolaires... Jamais sans mes enfants surtout pour 10 mois!

Alors voici quelques éléments de réponses :



CONSULTATION FAMILIALE, UN ITINÉRAIRE "DÉMOCRATIQUE"


Pour élaborer notre parcours, nous avons chacun fait une liste de pays dans l'ordre de préférence . Nous avons compilé les résultats et sélectionné les six premiers pays de chaque liste.

La Copie de Thalie qui a bien défendu ses choix


Pour valider nos choix, nous nous sommes basé sur un outil , juste génial. Le planificateur de voyage "a-contresens" (https://planificateur.a-contresens.net/).

L'outil génère un code couleur "climat" en fonction de la destination et de la date choisie.


A-contresens permet également de calculer un budget prévisionnel global par personne. Pour cela, il suffit d'entrer toutes les données dans le planificateur.

Le cas "Tahiti" nous a longuement fait hésité. Nous y serons en janvier pendant la saison des pluies...
L'idée était switcher par la Nouvelle-Calédonie.
Maintenant, observez  la photo, ci-dessus, "La Copie de Thalie qui a bien défendu ses choix".
Devant l’insistance de notre fille et le fait que Papeete soit une escale obligée pour passer de Auckland à l’île de Pâques, nous y allons quand même.


Pour coller à notre  budget initial, nous avons fait une croix sur certains pays retenus initialement.

-  les pays scandinaves, se sera pour de prochaines vacances!

- La Russie, la procédure d'obtention du visa me semblait un peu compliquée (oui, je n'avais pas envie de me casser la...).

- L'Asie du sud-est qui est touchée par la mousson au moment où on y passe.



UN ITINÉRAIRE QUI DÉFINIT LE "COMMENT?"


Un tour du monde, oui mais Comment?

En camping-car comme beaucoup de familles, en vélo, à pied, en voiture, en train, en avion, en bateau... et là on se rend compte du nombre incroyable de possibilités qui s'offrent à nous.

Au vu des qualités de grands sportifs dans la famille, nous avons vite éliminé les options à vélo et à pieds :)

Nous avons étudié 3 possibilités:



  •  Le Camping-car

C'est la solution qui nous vient en premier à l'esprit. Elle offre un certain confort et une certaine stabilité aux enfants, ils ont une maison de substitution et donc un repère.

C'est aussi un solution qui permet de baisser le coût du voyage a priori. Pas besoin de payer d’hébergement et possibilité de cuisiner soi même.

Nous ne retenons pas l'idée, compte tenu des contraintes géopolitiques (zones à risques et zones de conflits) et des contraintes administratives. 

En prenant la carte de France-diplomatie (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/), on se rend compte rapidement que notre projet comme nous le rêvons va être compliqué.


- Le passage de l'Asie centrale est plus que compliqué, d'autant que nous ne souhaitons pas transiter par la chine avec le camping-car. En effet, il est officiellement interdit pour les étrangers de circuler en Chine avec leur propre véhicule, à moins d'avoir un permis de conduire Chinois et d'être immatriculé là-bas. Une autre solution est de faire appel à une agence chinoise qui s'occupera de l'administratif et vous fournira un "guide accompagnateur". Solution que nous n'avons pas retenue.

- J'ai également bloqué sur le passage par l’Amérique centrale. 

- L'organisation du shipping, me semblait compliqué et onéreux (7000 € pour la traversée de l’Australie au Chili en 58 jours...).

De plus, je n'avais aucune envie de me confronter aux formalités douanières d'entrée/sortie du véhicule dans certains pays.


  • Le Train

Ayant la chance d'avoir fait le transsibérien en 2010 et ayant adoré l'expérience nous voulions partager avec les enfants.

L'idée était de commencer avec le Pass Interrail* et traverser l’Allemagne, Le Danemark , la Suède, la Norvège et la Finlande.

Ensuite de Helsinki prendre un train vers Saint-Petersbourg. Une fois à Moscou direction Oulan-Bator et Pékin via le transsibérien et le trans-mongolien. 

Ma réflexion s'est arrêtée là. Une fois à Pékin pour descendre vers l’Asie du Sud-Est, on se heurte à la Mousson en Août/Septembre.
De plus ce qui est sympa pour un couple d'adultes, peut  devenir un cauchemar avec des enfants. Je me projetais moyennement dans la traversée de la Sibérie en plein été (il fait très chaud) avec Thalie et Sohan.
J'imaginais déjà "c'est bientôt qu'on arrive, MAMAAAN!", avec comme réponse, non il reste 3 jours... 


*Pass Interrail est un billet de train qui vous permet de voyager dans la plupart des trains européens à un prix avantageux avec différentes formules et Pass. Grâce à lui vous pouvez accéder aux services de 37 compagnies de train et de ferry dans 30 pays.
http://www.interrail.eu/fr




  •  L'Avion

Nous avons opté pour l'avion pour passer d'un pays à l'autre. Une fois sur place, nous utiliserons tous les moyens locaux disponibles pour nous déplacer. On vous racontera cela au fur et à mesure dans la rubrique "suivez-nous!".

Après plusieurs devis, de différentes compagnies spécialisées dans les billets d'avions tour du monde, nous avons choisi de travailler avec travelNation basée au Royaume-Uni (nous avons hésité avec, le Français, Zip World, qui était plus cher pour notre cas).



FINALEMENT...






Nous nous sommes arrêté sur 14 pays (Hors France et Allemagne) :

- L’Ouzbékistan
- La Chine
- Le Japon
- L’Indonésie
- L'Australie
- La Nouvelle Zélande
- Tahiti
- L’île de Pâques
- Le Chili
- L'Argentine
- Le Brésil
- Le Costa Rica
- Le Mexique
- Les Etats-unis: Côte-ouest
- Le Canada
- Les Etats-unis: Côte-est





Aucun commentaire: