Pour être informé de la mise en ligne de nouveaux articles, laissez-moi votre e-mail!

dimanche 25 juin 2017

La Chine: Pékin et Shanghai

L'empire du milieu
Du 22 août au 03 septembre 2017

Les Formalités
  • Passeport en cours de validité
  • Visa: à priori et au vu du nombre de documents demandés, j'avoue, j'ai pris un peu peur...
Au Final, nous avons eu de la chance, puisque nous avons un consulat à Strasbourg avec un service "VISA". 

Nous y sommes allé une première fois pour déposer les documents (tout était ok de suite, ouf!) et ils nous ont fourni un rendez-vous après trois semaines pour récupérer nos documents.

Le tarif des visas est identique pour les adultes et les enfants.

Notre itinéraire:


PEKIN

Avec notre séjour en Ouzbékistan, nous avons commencé fort et nous avons mis la barre haute. Ben oui, on s’habitue vite au +++ !
Du coup, notre arrivée à Pékin ne nous a pas mise dans les meilleures dispositions pour apprécier le séjour…
D’abord à la descente de l’avion, nous faisons connaissance avec le fameux SMOG. Depuis le départ de Tachkent, je suis un peu malade et je passerai les 2 premiers jours à l’hôtel, « malade comme jamais… ».
A la sortie de l’aéroport, on se fait alpaguer par un monsieur qui nous propose ses services de taxi en nous montrant sa carte de visite « taxi touristique ». On se dit pourquoi pas, après avoir fait une nuit blanche dans l’avion et étant un peu malade.
Sauf que l’attitude de cet homme nous interpelle ; il apparaît et disparaît en fonction des rondes des policiers, nous faisant croire qu’il a des appels téléphoniques. Il nous propose un prix que Raphael divise par 3. On négocie mais il a vraiment l’air trop louche, on lui dit poliment non, il insiste et accepte notre prix. Pour s’en débarrasser (et le tester), on réfléchit à côté d’un policier, bizarrement on ne le reverra plus…
Pour rejoindre l’hôtel, nous optons pour le métro et nous avons bien fait !
L’hôtel est sympa situé dans un hutong (quartier traditionnel de Pékin), il est  agencé autour d’une cour traditionnelle chinoise et est décoré dans des tons rouges typiques. La surprise, c’est notre chambre : avec salle de bain mais sans fenêtres ... Je vous parle du « bruit et de l’odeur » , ben non, vaut mieux pas !



Du coup, on a un peu de mal a apprécier, positiver et même se bouger !
A la réception , on nous dit qu’il y a une autre famille de Français à l’hôtel, Thalie n’a plu qu’une idée en tête : les trouver !
On leur laisse un message et le lendemain nous avons le plaisir de rencontrer Laure et Karim ainsi que leurs filles Léonie et kiara (7 et 8 ans) . Ils sont super sympa et les enfants sont ravi de jouer ensemble. Nous dinons ensemble et échangeons sur les visites du jour et les visitent à venir.




Les enfants ayant eu leur dose de visite en Ouzbékistan nous choisissons de limiter nos sorties à Pékin et de commencer le travail scolaire par des révisions du CE1 pour Thalie.
Nous avons donc sélectionné 4 sorties :
-          Les alentour de la cité interdite et la place tian an men
Notre hôtel est censé être proche de ces lieux. Ce dont on va rapidement se rendre compte, c’est que les distances sont importantes à Pékin et que rien n’est proche. Il faut toujours beaucoup (beaucoup ) marcher pour aller d’un point à un autre et ceux même en prenant les transports en commun. Après une heure de marche et pour motiver les enfants ont prend un tuc-tuc qui nous rend des roubles en guise de monnaie (bon ben ça c’est fait…).



-          La grande muraille section Mutianyu
Nous avions fait, avec Raphael, la section de Baldaling en 2010 et avons choisi Mutianyu pour ce voyage car réputé moins touristique.  Personnellement, j’ai trouvé Baldaling plus jolie avec son cours d’eau et une vue plus impressionnante (en même temps, s’il y a plus de monde, c’et qu’il y a une raison…)








-          Le palais d’été
Pour le coup, ce fut une jolie ballade que toute la famille a apprécié.











-          La rue gourmande, la rue Wangfujing
Je voulais absolument voir ce fameux marché, où on picore des brochettes diverses et variées tel que scorpions et scarabées. Et bien la pluie en a décidé autrement!
Contrariée, frustrée, non non pas du tout...

En résumé 

-          Ce qu’on a aimé :

La gentillesse du personnel de l’hôtel, toujours prêt à vous aider. Ils ont beaucoup joué avec les enfants et leurs ont offert pleins de petits cadeaux. Sohan est vite devenu la mascotte. Il doit figurer dans pas mal d’albums de famille vu le nombre de photos faites un peu partout.  On nous a souvent arrêté pour que les enfants soient pris en photo.

Le petit resto conseillé par notre hôtel où on a tous les 4 très bien mangé (et sans être malade svp !). Nous avons pu y découvrir quelques spécialités Pékinoises dont le canard à la pékinoise. Les enfants ont gouté à des boulettes de viande enrobées de graines sésame, cela a tellement plu à Sohan qu’il nous en a demandé pour le petit déjeuner …
Apprendre à manger avec des baguettes





-          Ce qu’on aurait fait différemment :

Peut être aurait-il fallu choisir une autre destination. Déjà la première fois, j’avais moyennement accroché avec la ville. Ce n’est qu’un avis personnel et il n’engage que moi (Raphaël et les enfants aussi).
Il est relativement difficile de se faire comprendre, peu de personnes parle l’Anglais. Il nous est difficile de nous faire à certains gestes quotidiens : se racler bruyamment la gorge, cracher partout, laisser les enfants faire leurs besoins n’importe où... .
L’ambiance de la ville est tout sauf zen (j’ai du mal à croire que le Feng shui vienne de chine…), il y a beaucoup de monde et beaucoup de bruit partout (avec 1 milliard d’habitants en Chine et 21 millions rien qu’à Pékin, sans blague).
On va pas vous le cacher, on est pas mécontent de quitter Pékin…

SHANGHAI

Nous sommes content d'arriver dans cette ville. D'emblée la ville nous plait, nous tombons sur un quartier sympa et ultra animé type traditionnel de "Yu Yan".
Shanghai est réputée pour ses quartiers d'affaires et ses building (au point où la ville s'enfonce d'1,5 cm par an sous leurs poids...).
Nous avons également apprécié l'ancienne concession Française et ce quartier .

Yu Yan




Ancienne Concession Française




Building et la perle d'orient




Au niveau des activités, celle qui a le plus plu est l'aquarium de Shanghai. Vraiment sympa et bien pensé, nous y avons passé toute la matinée.






Niveau culinaire comme à Pékin, nous nous sommes régalé. La différence est que les restaurants présentent les denrées "vivantes". Lorsqu'il s'agit de poissons ou fruits de mer, c'est  plutôt sympa.
Quand je me suis retrouvée à observer un crapaud qui lui même regardait dans ma direction, je me suis juste imaginée le bazar que je pourrai mettre dans le resto, s'il venait à bouger...

Pour la commande c'est facile, tout les plats sont présenté en photo!




En résumé 

-          Ce qu’on a aimé :


Utiliser les transports en commun (que ce soit Pékin ou Shanghai). Nous nous sommes déplacé exclusivement en métro et en bus. Très simple!

Les gens ont été bienveillant avec nous, dès lors que l'on réfléchissez à notre trajet, les personnes nous proposaient leur aides. Les personnes se sont systématiquement levée pour laisser leur place à Sohan (pas sûre que cela arrive dans le métro parisien).

Le sentiment de sécurité

3 commentaires:

Anonyme a dit…

on adore tes résumés et tes photos. Tu nous emmène voyager avec vous, c'est top.
Vivement la prochaine destination ;-)
Sab

Ryme Baltzer a dit…

Merci! Du coup, tu es officiellement dispensée de la séance "visionnage photos " à notre retour lol

Sabrina a dit…

:-)