Pour être informé de la mise en ligne de nouveaux articles, laissez-moi votre e-mail!

dimanche 25 juin 2017

Le Japon

Du 03 au 14 septembre 2017

Formalités:
  • Passeport valide et la carte de débarquement à conserver pour sortir du territoire.

Alors, alors... Quelques jours avant de décoller pour le Japon, nous entendons parler du missile lancé par la Corée du nord en direction du Japon. Là, on commence un peu à flipper avec Raphaël. La question d'y aller ou pas se pose, on a du mal car c'est la destination qui est arrivée en N° un dans notre vote familial...
On décide de demander à l'agence de voyage de nous faire un devis pour zapper le Japon et le remplacer par la Malaisie, au cas où.
Deuxième étape, l'essaie nucléaire de notre ami et là, on ne dort plus.

Au final, on s'est dit "on y va, on verra bien", si Theresa May va en déplacement officiel au Japon c'est que nous aussi on peut y aller... Et on a eu bien raison!

Itinéraire:


TOKYO

On arrive dans la capitale japonaise en fin d'après-midi. Les formalités d'entrée sont simples mais longues.
Nous profitons d'être à l'aéroport pour faire valider nos JR PASS, c'est un forfait pour nous déplacer en train (uniquement sur les lignes de la compagnie Japan Rail) de façon illimitée qu'on a acheté en France.
Le métro de Tokyo n'est pas inclus dans notre pass, nous optons pour la carte SUICA .

Pour rejoindre notre hôtel, nous prenons donc le métro. Un peu compliqué mais on y est arrivé!

L'accueil à l'hôtel est chaleureux et tout mes doutes sur la chambre économique s'envolent en ouvrant la porte:

VU DE NOTRE CHAMBRE:

C'est en sortant nous promener que nous prenons la mesure du changement d'avec notre précédente destination.
Le jeu organisé par Raphaël: "trouver un déchet par terre" et bien nous avons tous perdu!
La ville est d'une propreté incroyable (tu m'étonnes que le touriste japonais soit "déstabilisé" en visitant Paris!).

Nous choisissons le quartier ultra-animé de Shibuya pour notre première sortie et commençons par un super resto où nous passons commande sur tablettes et sommes servi par un robot.










Nous continuons l'exploration de Tokyo par le quartier électronique. C'est un peu le paradoxe japonais: pas un bruit dans les rues, le métro, le resto. Les personnes sont calmes et "politiquement correct" alors que dans ce quartier toutes les excentricités sont permises et mises en avant!







Et puis Tokyo, c'est aussi de la culture et des temples: de la verdure au milieu de cette agitation.

Temple bouddhiste Sensō-ji dans le quartier d'Asakusa






Tokyo nous a énormément plu et 3 jours ne sont vraiment pas suffisant!

KYOTO

Nous prenons le SHINKANSEN pour rejoindre l'ancienne capitale japonaise. Lors de la réservation, je me suis assurée d'avoir les places côté "Mont Fudji" pour avoir une chance de l'apercevoir (nos 12 jours ne nous permettent pas de faire cette étape). Pas de chance, il n'a pas voulu se montrer.




A Kyoto, nous avons pris une Guest house pour échanger un peu avec l'habitant. Nous avons la chance de tomber chez Rosalin qui parle un anglais parfait et avec qui je papote tous les matins. C'est en échangeant  avec des personnes de différents pays que l'on se rend compte à quel point nous avons de la chance de vivre en France. Elle me parle du coût de la vie (on l'avait remarqué avec la banane à 1€...) , des difficultés financières rencontrées pour élever un enfant (l'école et les uniformes coutent très cher, pas d'infrastructures publiques tel que nos piscines municipales ou nos crèches...).



Nous avons vraiment apprécié la ville de Kyoto. Elle est à taille humaine avec énormément de lieux à visiter et découvrir.

Sanctuaire INARI-JINJA (OU TEMPLE DU RENARD) avec ses 1000 TORIS (Portes) 







SPECTACLE A LA GARE DE KYOTO, les enfants ne voulaient plus décoller



Temple KINKAKU-JI (ou Pavillon d'or)








NARA (Todai-ji, Kasuga-taisha et parc de Nara)



















HIROSHIMA

Après un séjour beaucoup trop court (encore une fois) à Kyoto, nous prenons le train pour Hiroshima.
Nous logeons dans une auberge de jeunesse. C'est vraiment sympa, les soirs nous avons l'occasion d'échanger dans le salon commun avec d'autres touristes (Allemands, Danois, Américains et Japonais).

Nous profitons de cette étape pour faire un cours d'histoire à Thalie qui adore cette matière. Nous avons donc fait la seconde guerre mondiale. Thalie a compris et assimilé l'anschluss, la situation particulière de l'Alsace et le front Russe, la shoah, les alliances, Pearl Harbor et l'entrée en guerre des Etats-unis, les débarquements en Sicile et Normandie, la défaite allemande ses conséquences. Nous avons même pu aborder le traité de Rome et la construction de l'Europe. A huit ans, c'est pas déjà pas mal... Le mot de la fin de Thalie "En fait, tout ce bazar c'est de la faute d'Hitler". On se dit qu'il va falloir lui parler rapidement de la 1ere guerre et du traité de Versailles...

Ce qui nous a marqué et plu dans la ville d'Hiroshima, c'est le discours positif et constructif. La ville a choisi de mettre en avant des messages de paix et de valoriser les actions de non prolifération nucléaire.

Le mémorial pour la paix et le musée sont visités par les écoliers avec qui ont a pu échanger quelques mots en anglais. Expérience très chouette pour toute la famille!

Dôme de Genbaku (rare monument resté debout car à l'épicentre) 


Cloche de la paix






Horloge de la paix:

En haut nombre de jours depuis la dernière bombe A. En bas nombre de jours depuis le dernier essai nucléaire (remis à zéro suite à l'essai réalisé par notre "ami" Pyongyang...)


Pour nous remettre de nos émotions, nous avons choisi de passer une journée sur l'île de MIAJIMA (Itsuku-shima mer intérieur de SETO) qui est à 10 minutes de Ferry d' Hiroshima.
Malgré la pluie, c'est un véritable havre de paix. L'île est sacrée (on a pas le droit d'abattre d'arbres par exemple).









CE QUE NOUS AVONS ADORE:

- Les toilettes au Japon, c'est toute une histoire. Il y en a partout, c'est gratuit et super propre (oui, oui, les toilettes publiques sont d'une propreté irréprochable).

Par contre, il faut une petite formation pour maîtriser tous les boutons!




- La gastronomie au delà des succulents Sushis!
Au vu des prix élevés, nous n'avons pas fait beaucoup de restaurants mais dans tous les supermarchés on trouve des Bentos avec des plats préparés sur place et vraiment très bon et pour des prix très  raisonnables.


Okonomiyaki : la pizza Japonaise. Une tuerie, même Sohan en a redemandé...







- La propreté du pays. Cela rend l'expérience d'autant plus agréable!

- Rencontrer des Daims en liberté (les biquettes pour Sohan)

CE QU'ON AURAIT FAIS DIFFEREMENT:

- 12 jours c'est vraiment trop juste. Nous nous sommes limité pour une raison de budget. Le pays est effectivement cher. Le poste de dépense le plus important est le transport. Mais en se logeant en Auberge de jeunesse (très propre et sympa) ou en Guest house et mangeant des bentos , on arrive à maîtriser ce budget. Nous aurions pu rester au moins 3 semaines.











3 commentaires:

Sabrina a dit…

Certains photos donnent vraiment une impression de zénitude.

On a adoré le kitkat vert :-)

Retzepter Fanny a dit…

Hello, un petit coucou de Fanny et Willy. Nous avons fait votre connaissance dans le train au retour de Nara. Une chouette petite famille! Profitez bien de vos longues vacances!!

Ryme Baltzer a dit…

Hello,
Comme ça fait plaisir d'avoir de vos Nouvelles!!
Nous sommes actuellement en Australie (on finit un road trip de 2 mois) et là, c'est vraiment le grand kif... (vous pouvez nous suivre sur notre page Facebook).
Bisous 😘