Pour être informé de la mise en ligne de nouveaux articles, laissez-moi votre e-mail!

dimanche 25 juin 2017

Le Chili

Le Chili
Du 14 au 27 janvier 2018


Les Formalités:
  • Passeport en cours de validité
  • Pas de visa pour les séjours moins de 90 jours. Une fiche blanche est délivrée à l'entrée par la douane, à conserver précieusement car indispensable pour la sortie du territoire.
Notre itinéraire:

Pour le Chili, nous avions plusieurs plans:

- Plan A : Prendre une voiture de location et partir de Santiago jusqu'à Puerto Montt. Nous avons abandonné l'idée car les frais d’abandon du véhicule étaient trop élevé (plus cher que la location elle même) et nous ne souhaitions pas revenir sur Santiago pour rendre la voiture.

- Plan B : en arrivant à Santiago, prendre de suite un vol pour Calama et faire San Pedro de Atacama et le Salar de Uyuni (en Bolivie) . Les vols sont vraiment pas cher (86€ aller/retour) et les excursions en Jeep abordable.
Ce qui nous fait réfléchir c'est le risque de mal d'altitude pour les enfants. Après avoir consulté pas mal de famille, on se dit qu'on peut quand même le tenter! 

Finalement, mon mal de dos va tout chambouler et on décide de rester tranquillement à Santiago et Valparaiso. On en profitera pour se reposer et faire les devoirs!

Nous arrivons à Santiago le soir et nous avons quelques appréhensions (non fondées !) sur notre première grande ville d'Amérique du Sud.

Pour rejoindre le centre-ville de l'aéroport, nous avons pré-réservé sur internet une navette  avec transvip (attention à ne pas payer à l'avance mais bien au comptoir, pas mal de soucis rapporté par d'autres voyageurs). On a bien fait, c'est abordable au niveau tarif et bien organisé.
Le prix est fixe et défini à l'avance. On règle la course au comptoir puis un coordinateur, à la sortie de l’aéroport, nous indique notre voiture avec chauffeur



Santiago est une ville agréable et "Safe". On circule très facilement grâce au métro. Il suffit d'acheter la carte "Bip!"  (une seule pour toute la famille. Le métro est gratuit pour les enfants de moins de 9 ans).  

Nous en profitons pour voir nos amis Floriane et Robin (rencontré sur l'île de Pâques).

Vue de la Colline San Cristobal

Le Pape était en visite officiel pendant notre séjour.


Une vraie bouffée de bonheur et joie de vivre!

Nous en profitons également pour tester le concept de "Tour4Tips". Il s'agit d'un tour de ville en compagnie d'un guide. On réserve sur internet et un lieu de RDV est indiqué.

Lorsque nous arrivons une soixantaine de personnes attendent. Trois guides arrivent et nous nous répartissons en trois groupes. La visite se fait au pas de course, on passe au travers des points d'intérêts de la ville avec quelques explications mais pas le temps de prendre une photo ou s’imprégner des lieux. Les enfants s'ennuient et ne veulent plus suivre (le tour se fait en Anglais) . Nous abandonnons notre groupe assez rapidement .

Nous reprenons le Métro et continuons notre promenade en famille et à notre rythme. Il fait très chaud et après le marché ultra-coloré (où nous achetons des cerises et autres fruits pour le goûter) , nous finirons dans un parc ombragé avec une jolie aire de jeux pour les enfants (il y en a énormément dans la ville).







Après cinq jours passés à Santiago, nous prenons le bus vers Valparaiso. Une ville en bord de mer à 1h30 de Santiago. 
Nous sommes charmés par cette ville colorée et décontractée. Nous logeons dans une auberge de jeunesse très sympa tenu par un français idéalement située, nous avons pu tout faire à pied.








Valparaiso est une ville sympa et à ne pas manquer. Elle peut se visiter au pas de course en une journée. Je vous conseille d'y rester au moins deux nuits.

Notre séjour pour cette partie du Chili se termine. Nous prenons l'avion pour Punta Arenas (Patagonie Chilienne). La vue de l'avion sur les Glaciers et les volcans est absolument magnifique.



A Punta Arenas, nous ressentons une ambiance de bout du monde (plus qu'à Ushuaia).
Peut-être que cela est dû à la zone industrielle qui se trouve à l'entrée de la ville (une zone franche).
L'aspect extérieur des maisons a peu d'importance pour les habitants. On a l'impression que les maisons sont construites avec le peu de matériaux qui ont réussi à arriver jusque là!


La ville est agréable. L'attraction principale est le centre ville avec quelques jolis bâtiments et le cimetière ! Punta Arenas est également le point départ d'excursions pour voir les penguins de Magellan (nous n'avons pas testé, trop cher comme tous dans cette partie du pays. Comme d'habitude, nous comptons sur la chance pour observer la faune gratuitement ).



Cimetière de Punta Arenas


Après deux nuits à Punta Arenas, nous partons pour 10h00 de Bus à travers la terre de feu direction Ushuaïa.

La route est belle. Nous prenons le ferry pour passer le détroit de Magellan et là grosse surprise: Des dauphins viennent jouer autour du bateau. Au début, nous croyons que ce sont des orques à cause de leurs couleurs.

Dauphin de Commerson. Image d'illustration. Nous avions laissé les appareils dans le bus pendant la traversée en ferry.





NOS DÉCOUVERTES CULINAIRE:

- Chorillana, le plat est servi pour plusieurs personnes et quand il arrive, ça fait un peu peur.


- Mote con Huesillos, boisson délicieuse à la pêche avec du blé et une pêche au sirop. Vraiment bon!


- Les empanadas de Pino: pain farci avec un mélange de viande, oignons, œufs et olives.

- Le completo: une sorte de Hot dog avec de la tomate et de l'avocat. Très bon marché, il se vend un peu partout.

CE QUE L'ON A AIME

- L'atmosphère générale et la gentillesse des Chiliens. 
Par exemple, à Santiago, nous avions commandé un UBER pour nous rendre à l'aéroport. Le chauffeur se fend en excuse car sa voiture est trop petite et il ne peux nous prendre en charge. Un voisin de notre propriétaire suit la conversation et nous propose de nous conduire avec sa grande voiture.
A l'aéroport, lors de notre attente, une dame nous offre 2 pepsi. Je n'en connais pas la raison mais elle insistait. Vraiment sympa... (je me suis demandé si on ne commence pas à vraiment trop ressembler à des clodos en mode Backpacker lol).


CE QUE L'ON AURAIT FAIT AUTREMENT

- Pour vraiment profiter du pays, il aurait fallu faire notre plan A + B. Et rester dans le pays, au moins un mois supplémentaire.
Nous avons finalement juste survolé le Chili et pu nous rendre compte de sa grande beauté (un peu frustrant, mais il fallait faire des choix...).

Hébergements:

- Santiago, appartement entier via Airbnb (chez jean) idéalement situé dans le quartier des Universités. A 10 min à pied de la station de Métro. 42 € par nuit
- Valpararaiso, Auberge la Bicyclette. Rapport Qualité/prix imbattable! 25 € par nuit avec petit déjeuner
- Punta Arenas, Hostel Ovejaro. Au top, propre avec une très grande chambre et chauffage central (on en a pas eu besoin). 60€ par nuit en petit déjeuner.

Déplacements: 

- Métro à Santiago moderne et facile à utiliser. Il suffit d'acheter la carte Bip à 2€ et de la recharger.
Le Métro est gratuit pour les enfants de moins de 9 ans.

- Le bus entre Santiago et Valparaiso est très simple à prendre. On peut facilement faire l'aller/retour sur une journée. Un départ toutes les 30 minutes et pas besoin de réserver à l'avance. On a choisi la compagnie 'turbus" qui nous a été recommandée (on nous a fortement déconseillé "pullman" pour des raisons de sécurité routière). 10€ A/R par personne. Pas de réduction pour les enfants.

- Le bus entre Punta Arenas et Ushuaia : Nous avions comme impératif de partir un samedi et sur les plateformes habituelles (Plataforma10 et Busbud) aucun départ ce jour là... A force de fouiner, nous avons trouvé une petite compagnie "Barria" qui a une liaison directe entre les 2 villes le samedi. En leur envoyant un mail (ou même 2 ou 3...) nous avons réussi à réserver quelques jours avant notre arrivée à Punta Arenas. 45€ par trajet et par personne. pas de réduction pour les enfants.

Par contre là, on entre en Patagonie et on va commencer à casser la tirelire!

Aucun commentaire: